Autre

Monica Lewinsky espère que sa participation à «l’affaire Clinton» aidera les jeunes femmes à l’avenir | Décideur

Plus sur:

Ce mois-ci, A&E entre dans l'histoire avec L'affaire Clinton , une série documentaire en trois parties sur la relation infâme de Monica Lewinsky et Bill Clinton. On a beaucoup parlé de l'affaire (et de la procédure de destitution qui a suivi), mais la série documentaire marque la première fois que Lewinsky, aujourd'hui âgé de 45 ans, parlera franchement de sa relation avec l'ancien président. Pourquoi Lewinsky s'exprime-t-il après 20 ans? Dans un essai émouvant de Vanity Fair, Lewinsky répond à cette question. Bien qu’elle admette que revivre les événements de 1998 a été traumatisant, la militante espère que raconter son histoire permettra aux jeunes femmes d’éviter de devenir «cette femme» à l’avenir.

L'affaire Clinton présente des entretiens approfondis avec les accusateurs de Clinton Paula Jones, Kathleen Willey et Juanita Broderick, ainsi que des personnes proches des Clinton, mais l'interview de Lewinsky est sans aucun doute le plus grand tirage de la série. L'ancienne stagiaire de la Maison Blanche a expliqué dans Vanity Fair qu'elle se demandait si elle devait participer à la série de documentaires de Blair Foster et Alex Gibney, mais elle a finalement décidé de raconter son histoire. Tout au long de l'histoire, les femmes ont été traduites et réduites au silence. Maintenant, il est temps de raconter nos propres histoires avec nos propres mots, a-t-elle écrit. Lewinsky a fini par fournir plus de 20 heures de témoignage, qui seront considérablement réduites pour s'intégrer dans la série de 6,5 heures.

Lewinsky a rappelé que pendant le tournage, Foster lui avait dit que presque tous les livres écrits sur la destitution de Clinton avaient été écrits par des hommes, ce qui validé sa décision de participer. La série documentaire comprend non seulement plus de voix féminines, mais incarne le regard d’une femme: deux des trois éditeurs principaux et quatre des cinq producteurs exécutifs sont des femmes, a écrit Lewinsky, notant que Gibney était le seul homme. Bien qu'il y ait certaines choses que l'activiste n'aime peut-être pas dans le documentaire, elle a insisté sur le fait qu'elle était fière d'avoir pris la parole. J'espère qu'en participant, en disant la vérité sur un moment de ma vie - un moment de notre histoire - je pourrai aider à faire en sorte que ce qui m'est arrivé n'arrive plus jamais à un autre jeune dans notre pays, a-t-elle écrit.



Lorsque A&E a annoncé la nouvelle pour la première fois en septembre, Le journaliste hollywoodien - qui avait vu un épisode de la série à l'époque - a confirmé que Lewinsky parle franchement de la trahison de Linda Tripp, d'être amoureux de Clinton, de cette infâme robe bleue Gap, et plus encore. Dans un moment qui fera sans aucun doute des vagues lorsque la série docu sera diffusée, Lewinsky se souvient que la nuit où elle portait la robe bleue, elle est allée dîner avec des amis et personne ne lui a dit qu'elle avait des trucs partout sur sa robe.

L'affaire Clinton sera diffusé le dimanche 18 novembre sur A&E et sera diffusé pendant trois nuits consécutives. Vous pouvez lire l'intégralité de l'article de Vanity Fair de Lewinsky, intitulé «Who Gets to Live in Victimville?»: Why I Participated in a New Docu-Series on L'affaire Clinton , ici .